Créer une entreprise en France nécessite des démarches relativement simples à condition de respecter un certain formalisme. En négligeant certaines procédures, on risque de se voir refuser l’immatriculation de la compagnie. Pour entreprendre une création d’entreprises en ligne, on peut recourir à des kits de création adaptée à chaque type de société. Ce processus permet d’obtenir un dossier sur mesure en quelques minutes.

Procéder à la création d’entreprises en ligne

Les entrepreneurs doivent se rassurer, car les formalités pour créer une entreprise sont désormais simples, abordables et rapides. Bien que pour devenir entrepreneur, il faut toujours remplir quelques formalités assez complexes, entreprendre quelques démarches fastidieuses toutefois le processus peut se faire à distance. C’est lorsqu’on a défini le projet ainsi que ses composantes telles que l’objectif de la société, son marché ou son mode de financement, que l’on doit déterminer le statut juridique de la compagnie.

Une entreprise individuelle est le statut d’entrepreneur le plus accessible. Créer une entreprise personnelle appelée également en nom propre peut se faire seul sans la présence d’associé, créer ce type de société n’a pas besoin de capital. On devient simplement une personne physique non-salariée qui peut entreprendre toutes sortes d’activités comme le domaine commercial, artisanal, libéral… Ce type de statut ne présente aucune distinction entre patrimoine personnel et professionnel. En cas de difficultés, l’entrepreneur bénéficie d’une responsabilité limitée. Auto-entrepreneur, micro-entreprise, profession libérale… Quels que soient votre statut et votre activité, le logiciel Gest4U s’adapte aux besoins financiers spécifiques à votre profession et vous apporte une solution claire et intuitive pour vous aider à gérer au mieux vos ressources.

Le statut idéal pour se mettre à son compte

Avant de pouvoir exercer, il est important de choisir le nom de l’entreprise. Il faudra pour cela chercher un nom commercial attrayant et encore libre. Il est possible de se renseigner en ligne pour savoir si une dénomination sociale a déjà été déposée dans une classe appartenant à l’activité à laquelle on exerce. Les entrepreneurs qui utilisent la dénomination sociale d’une autre compagnie même si cette dernière n’est pas déposée risquent d’être accusés de concurrence déloyale. Une société doit aussi posséder un siège social. Ce local professionnel acheté ou loué représente l’établissement où l’on exerce l’activité.

Différentes catégories de siège social

Ceux qui souhaitent créer une entreprise peuvent disposer d’une adresse commerciale qui ne sert uniquement que de boîte postale. Le courrier envoyé à cette adresse sera réexpédié chez l’entrepreneur. La création d’entreprises en ligne peut également se faire en louant des bureaux ou services. Il est également possible de domicilier la compagnie à l’adresse du chef d’entreprise. Cette alternative est interdite uniquement lorsque la loi ou un contrat limite ce genre de pratique.

Notons que les entreprises peuvent déterminer leur siège social au domicile de leur représentant local sans limitation de durée lorsqu’aucune loi ou contrat ne s’y oppose. Dans le cas contraire, la domiciliation de la compagnie chez le représentant peut se faire pendant une durée limitée à 5 ans.