Scroll to Content

L’environnement dans lequel vit l’entreprise est constamment en évolution. Afin d’être plus compétitive, rentable et pérenne à la fois, l’entreprise est obligée d’adopter une stratégie répondant à sa politique générale et à ses objectifs préétablis. En effet, la stratégie permet non seulement de détenir un avantage concurrentiel, mais aussi de répondre aux attentes du marché.

La croissance

Elle conduit à agrandir la taille de l’entreprise et revêt des aspects quantitatifs et qualitatifs (cliquez ici pour en savoir plus). Développer son entreprise revient à élargir son marché, accroître ses économies, ses compétences (techniques, financières et humaines) et ses expériences. La croissance peut être atteinte par la pratique de l’économie d’échelles qui consiste à produire une grande quantité pour pouvoir réduire les coûts. Le prix est une des motivations du client d’où l’importance de la faculté d’offrir un prix à la baisse par rapport aux concurrents. Elle est favorisée par les différentes innovations à savoir l’utilisation de nouveautés (matières, procédés, présentations, technologies…). La croissance peut se faire en interne en développant les forces de l’entreprise par sa capacité d’autofinancement. Elle peut aussi se faire par l’acquisition d’actifs existants grâce à des relations avec d’autres firmes à l’extérieur. Toutefois, il est nécessaire de préciser que la croissance débouche sur l’internationalisation.

La spécialisation

Il s’agit de maîtriser un savoir-faire, ce qui permet de dominer un marché malgré qu’il soit changeant. Cette maîtrise va de pair avec l’acquisition d’expériences (technologiques, commerciales…) et la diminution des coûts. Pour la stratégie de spécialisation, il est envisageable de développer l’activité sur tout un marché par expansion géographique ou par élargissement des clientèles. Le renforcement de la place du produit ainsi que sa différenciation facilite la pénétration dans le nouveau marché. Différencier un produit consiste à donner plus que ce que peuvent faire les concurrents grâce à l’innovation. Il faudra alors penser à multiplier les canaux de distribution, à exploiter d’autres segments de clientèle et d’adapter les variantes du produit aux besoins du marché. Il est aussi possible de trouver de nouveaux marchés ou produits en offrant de nouvelles gammes. Cette stratégie favorise le développement des revenus d’un projet d’entreprise.

La diversification

La spécialisation facilite la gestion d’entreprise à travers une meilleure définition de ses orientations et une meilleure connaissance de son marché. La diversification, quant à elle, permet à l’entreprise de disposer de plusieurs produits qu’ils peuvent écouler ensemble sur plusieurs marché. Elle permet de diminuer les risques liés au cycle de vie du produit et d’améliorer la rentabilité. En effet, la diversification permet non seulement d’infiltrer les marchés où la concurrence est moindre, mais aussi de rendre complémentaires les revenus entre les différents produits et marchés de l’entreprise. La diversification produit, c’est vendre de nouveaux produits sur le marché tandis que la diversification marché concerne la vente du produit actuel sur de nouveaux marchés. La diversification est totale si l’entreprise se lance sur un nouveau marché avec un nouveau produit. Les entreprises peuvent être obligée de diversifier ses produits et ses marchés pour subsister dans son environnement.