Scroll to Content

OnselancequandFinalFilesC’est fait ! Vous pouvez admirer depuis avant-hier le logo du blog « On se lance quand ? » !

N’est-ce pas magnifique ? N’est pas une œuvre d’une pureté et d’une beauté incroy… Ah. On me souffle dans l’oreillette que vous n’êtes pas là pour admirer les fantastiques lignes épurées de mon nouveau logo, mais que vous attendez le compte-rendu de mon utilisation d’E-Lance.

Très bien.

Dans un article du 27 janvier, je vous ai présenté le service E-Lance, une plate forme de recrutement en ligne. Je vous avais promis d’en faire le test pour vous, et c’est chose faite ! Le logo que vous pouvez admirer en haut à gauche en est le résultat.

1)      Fonctionnalités

Le service fourni par E-Lance est très complet.

Pour ma part, j’ai utilisé la fonction « Post Job » qui permet de poster une tâche et d’attendre que des freelances y répondent. D’une simplicité enfantine : on y entre le nom et la description de la tâche, des guidelines vous sont proposés pour optimiser votre description, et le système de classement des catégories de travail est suffisamment précis pour que les freelances qui trouvent votre annonce y correspondent bien.

Vous pouvez également chercher directement un freelance pour lui proposer une tâche, mais je pense personnellement qu’un appel d’offre a beaucoup d’avantages.

2)      Offre de freelance

Impressionnant. J’ai posté ma proposition le soir, et le lendemain, une dizaine d’offres m’attendaient. Quelque unes n’étaient pas dans mes gammes de prix (il s’agissait avant tout d’un test, et je n’ai pas les moyens de me ruiner pour vos beaux yeux !), mais la plupart correspondaient à mes critères. J’ai même reçu une offre en français, alors que j’avais posté ma tâche en anglais (E-Lance est à majorité anglophone). Comme quoi, même si vous n’êtes pas très adeptes de la langue de Shakespeare, vous devriez pouvoir vous en sortir !

Au total, et sur une période d’une semaine environ, j’ai reçu 17 offres, dont 15 correspondaient à mes critères. La sélection a été rude. Heureusement, E-Lance avait prévu des services pour m’aider : les freelances disposent de leur espace personnel sur le site, où ils peuvent exposer leurs travaux précédents. De plus, un simple clic vous emmènera sur leur page où sont conservés tous les feedbacks qu’ils ont reçus de leurs clients précédent. Le tout avec un système de notation précis qui vous permet de faire votre sélection au mieux.

3)      Résultat

Vous pouvez en juger par vous-même en haut à gauche de cette page : on aime ou on n’aime pas, mais dans tous les cas, c’est exactement ce que je recherchais. Un design épuré, simple mais personnalisé.

Le freelance m’a fourni ce logo en 20 formats différents, avec ou sans fond (transparence comprise), en blanc et en noir et en différentes tailles et résolutions.

Logo-formats

Pour ceux qui se poseraient la question, mon prénom (Akian) signifie renard blanc en huron (des amérindiens du Québec).

C’est le pourquoi du logo. Après réflexion, je ne voulais pas de logo en rapport direct avec le nom « On se lance quand ? ». Les catapultes sont trop agressives et le lancer de nain n’est pas très politiquement correct.

Logo-pas-de-ça

4)      Conseils

  • Ne choisissez pas dès la réception des 4 ou 5 premières offres qui vous sont proposées, il se peut qu’une offre plus intéressante arrive peu après. Personnellement, les offres se sont taries au bout d’une semaine et demie.
  • Allez consulter les feedbacks des clients précédents de votre freelance. C’est un très bon moyen de voir quels sont les points forts et les points faibles de celui/celle que vous allez engager.
  • Demandez quelque chose de précis. Les résultats seront meilleurs si vous donnez au freelance des pistes sur lesquelles démarrer. Bien sûr, précisez bien que la créativité est encouragée. Vous pouvez avoir de très bonnes surprises !

5)      Dernier point

Je vous proposerais bien un lien d’affiliation vers E-Lance pour toucher une commission sur vos inscriptions, mais malheureusement mon blog n’a pas assez de trafic et mon inscription au programme d’affiliation E-Lance a été refusée. Vous ne pouvez donc pas craindre de parti pris vénal !