La construction d’équipes n’est pas une science exacte. Ou plutôt, elle l’est, mais les variables sont nombreuses et imprévisibles et pour organiser une session de team building efficace et engageante pour tous les participants, il ne suffit pas de connaître le terrain : il faut aussi de la sensibilité et de l’empathie. Choisir la bonne activité pour la constitution d’une équipe dans une entreprise n’est pas une tâche facile, mais d’un autre côté, choisir la mauvaise implique un prix très élevé en termes d’effets sur l’environnement de travail. Il arrive souvent que nos clients, soucieux d’offrir la meilleure expérience possible à leurs employés, nous demandent de clarifier une myriade de détails et de planifier chaque seconde de la journée, de peur que les participants ne s’ennuient ou ne trouvent pas utile l’activité choisie. Une expérience positive ne se construit cependant pas en planifiant chaque seconde, mais en créant une structure solide qui vous permet de travailler à des objectifs généraux, en laissant une marge pour permettre aux personnalités des participants d’émerger. Comment trouver la bonne activité pour votre équipe ? Voici quelques conseils dictés par l’expérience.

Les mille identités du team building

Comme nous l’avons déjà dit à maintes reprises, il est essentiel de commencer par les objectifs. Tous les bâtiments d’équipe ne sont pas identiques. Un team building conçu pour faire ressortir les caractéristiques de la direction d’une entreprise ne sera probablement pas adapté pour créer une communication ouverte et égale et pour encourager la contribution des éléments les plus timides du groupe. Un team building orienté vers la résolution de problèmes peut ne pas comporter d’éléments destinés à résoudre les conflits. Ces objectifs ne s’excluent pas nécessairement les uns les autres, mais il est important de savoir que chaque activité est conçue dans un but précis et peut donc éclipser les autres. Avoir des idées claires et communiquer avec l’agence que vous avez choisie sont des étapes essentielles. Pourquoi avez-vous choisi d’investir dans la formation d’équipes ? Pourquoi y a-t-il des tensions dans le bureau que vous voulez résoudre ? Dans ce cas, il est important d’identifier d’abord les causes. Parce que les relations internes sont optimales, mais est-il possible d’améliorer la productivité des équipes ? Il est alors essentiel de qualifier et de quantifier l’amélioration que vous souhaitez obtenir. Ce n’est qu’en ayant des objectifs très précis qu’il sera possible de déterminer le succès ou l’échec d’une activité de team building. À ce stade, vous devrez choisir l’activité à réaliser. À cet égard, il est bon de se faire une idée des différentes options

Activités sportives

La consolidation d’équipe basée sur le sport, en particulier la consolidation d’équipe, sont celles qui présentent les avantages les plus évidents lorsqu’il s’agit de transférer le succès obtenu “sur le terrain” sur le lieu de travail. Si nous regardons des sports comme la voile ou le rugby, par exemple, nous voyons immédiatement comment ils peuvent aider une équipe à améliorer ses performances. En voile, par exemple, on ne peut pas progresser sans une hiérarchie claire des rôles et sans que chacun fasse son travail exact, en faisant sa part pour l’objectif commun. Dans le cas du rugby, la métaphore est claire : renforcer la cohésion, mettre les forces en commun, “pousser” contre la concurrence pour arriver “au but”. Ces types d’activités tendent à encourager la compétitivité et sont idéales si vous voulez faire ressortir le leadership au sein de l’équipe.

Activités extérieures non sportives

Toutes les activités extérieures ne sont pas liées au sport, à proprement parler. Beaucoup ont des éléments que l’on peut qualifier de sportifs, mais qui sont principalement liés au plaisir. C’est le cas du quad : bien sûr, c’est une course, mais la victoire – avouons-le – est un élément secondaire au plaisir de courir dans la boue sur un gros vélo, en revenant enfant pour une journée. De même, les cours de survie peuvent contenir des éléments de sports extrêmes, mais leur but principal est de pousser les participants à dépasser leurs limites et à développer leur courage et même leur confiance, comme cela s’est produit dans certains de nos cours de team building de haute “aventure”.

Chasse au trésor

La chasse au trésor est l’un des formats de team building les plus polyvalents qui soient et peut se dérouler aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur (bien que, bien sûr, le fait de se déplacer à l’extérieur sur une vaste zone rende l’expérience beaucoup plus intéressante). Choisissez ce team building si vous voulez améliorer la qualité du travail d’équipe et l’harmonie interne de l’équipe, mais sans créer trop de pression sur vos employés. La beauté de la chasse au trésor est que vous pouvez l’adapter à n’importe quel besoin, en thématisant les indices, par exemple pour refléter les valeurs de l’entreprise. En outre, il est possible d’intégrer des éléments d’incitation, en donnant, entre les indices, des moments de plaisir et de divertissement, par exemple en emmenant toute l’équipe dans une cave ou une ferme locale pour une dégustation de vin ou de fromage.