La mise en œuvre de systèmes d’intelligence économique pour améliorer l’efficacité d’une entreprise peut se traduire par un grand retour sur investissement, mais les résultats de ce type de projet ne sont pas toujours positifs. Des données de mauvaise qualité, des outils difficiles à utiliser ou mal intégrés aux processus de l’entreprise… sont des maux endémiques et peuvent être la cause de l’échec de ce type de projet. Pour éviter tout échec et ne pas trébucher sur la pierre habituelle, il est conseillé de suivre une série de lignes directrices pour mettre en œuvre un projet d’intelligence économique.

Définir les objectifs et les exigences du projet et identifier les KPI

Pour lancer un projet d’intelligence économique, vous devez connaître tous les indicateurs clés de performance (KPI) pour mesurer les performances du projet et atteindre les objectifs que vous avez fixés au départ. L’équipe chargée de la réalisation du projet doit marquer les informations que les outils de BI doivent fournir, dans quel format, quand les informations sont nécessaires, qui en a besoin, etc.

Définir les utilisateurs des outils de BI et les impliquer dans le projet dès le début

L’équipe chargée de diriger le projet doit marquer les utilisateurs de l’entreprise qui utiliseront les outils de veille économique. Il existe généralement trois groupes d’utilisateurs : les utilisateurs qui génèrent des rapports, les producteurs et les analystes qui évaluent les données, et enfin, les directeurs et les cadres supérieurs qui prennent des décisions concernant les données. Pour avoir le soutien des hauts gradés. Le projet doit assurer un soutien à la gestion. Les résultats de la mise en œuvre des systèmes de BI dans l’entreprise seront utilisés pour prendre des décisions stratégiques, il est donc fortement conseillé que la direction générale soit sûre de la commodité des avantages de l’utilisation de ces systèmes.

Garantir la qualité des données et leur bonne intégration

Le processus de saisie et d’intégration des données est un facteur fondamental pour la réussite d’un projet de BI. L’équipe de projet doit identifier avec soin les systèmes et les processus d’entreprise qui fourniront les données et la manière de les extraire et de les intégrer dans un référentiel commun pour l’exploitation. Savoir quels sont les outils de BI déjà présents dans l’entreprise et quels sont les meilleurs pour les mettre en œuvre dans l’organisation. Lorsqu’un projet de BI démarre, de nombreuses organisations ne disposent pas d’un outil spécifique à cette fin, mais il arrive souvent que des applications soient utilisées à cette fin dans les services. L’exemple le plus simple serait un tableur. Ces outils peuvent servir de base pour lancer le projet et être remplacés au fur et à mesure de son avancement. Adapter le projet BI aux changements Les besoins des organisations sont en constante évolution, aussi la mise en œuvre des outils de BI doit-elle permettre de s’y adapter de manière agile.