Les scénarios ne sont pas les meilleurs pour l’année prochaine. Et comment faire pour sortir la société du rouge et survivre à cette crise politique et économique qui dévaste de nombreux pays ? Mettre l’entreprise hors d’état de nuire n’est pas une mission facile pour les entrepreneurs. Il faut beaucoup de discipline, de planification et, bien sûr, de réduction des coûts. En y réfléchissant, nous avons séparé quelques conseils qui peuvent vous aider, vous et votre entreprise, à traverser cette période de turbulences. En effet, la question est : comment sortir une entreprise du rouge ?

Sortir entreprise rouge : comprendre la raison

Savez-vous vraiment pourquoi votre entreprise est tombée dans le rouge ? Les raisons les plus courantes sont les suivantes :

– Dépenser trop, c’est-à-dire une mauvaise gestion du caissier : de nombreux hommes d’affaires dépensent avec enthousiasme lorsqu’ils voient arriver beaucoup d’argent et oublient qu’il y a des dépenses fixes comme l’eau, la lumière, le téléphone, l’électricité, le remplacement du matériel de stock, l’entretien des locaux, les employés.

– Investir sans relâche : la règle de l’entreprise est c’est en dépensant que l’on gagne. Mais beaucoup de livres et de gourous de l’entreprise oublient d’informer que nous ne dépensons que lorsque nous le pouvons. Il ne sert à rien de se développer si la marge bénéficiaire de votre magasin est encore trop faible ou s’il ne peut pas soutenir une nouvelle succursale.

– Embauche inutile : beaucoup d’entrepreneurs souffrent avec plus de 10 employés et un magasin avec un mouvement moyen. L’idéal est d’avoir un personnel réduit et d’engager des extras aux heures de pointe du marché, comme les jours ouvrables et de ne pas garder plusieurs vendeurs à la fois.

– Mélange de la trésorerie de l’entreprise et des finances personnelles : de nombreux entrepreneurs ont recours à la trésorerie de l’entreprise lorsqu’ils ne disposent pas de conditions économiques viables ou lorsqu’ils sont dans une situation difficile. Parfois, ils finissent par le prendre là où il ne devrait pas et de manière effrénée, en croyant que c’est aussi leur caissier. C’est la règle numéro un des entreprises qui réussissent : ne pas mélanger les comptes.

– Contracter des prêts pour rembourser des emprunts : il s’agit d’une pratique très courante dans la vie personnelle et qui se reflète dans les finances de votre entreprise. Payer une carte de crédit avec une autre, rembourser une dette en en faisant une autre ne sont pas des pratiques saines, car on ne peut rien finir et on finit par devoir plus qu’initialement.

Que faire pour sortir entreprise rouge ?

Connaître la situation financière de l’entreprise

Lorsque les finances vont mal, toutes les dettes semblent constituer un seul et même problème et il est difficile de savoir comment résoudre une situation aussi complexe. Mais vous devez commencer par analyser votre trésorerie pour savoir clairement quelles sont vos dépenses et vos recettes mensuelles. En faisant correctement votre trésorerie, vous serez en mesure d’identifier d’où vient le problème financier. Il peut y avoir des erreurs dans le système qui ont conduit la société à croire qu’elle avait plus de ressources qu’elle n’en avait réellement. Il se peut qu’il n’y ait pas assez de clients. Il se peut que l’entreprise ait beaucoup de dépenses superflues, ou que ses clients ne paient pas à temps. Pour chaque problème, il existe une solution spécifique, comme par exemple investir dans le marketing ou réduire les coûts. Vous devez connaître parfaitement votre trésorerie pour prendre les mesures appropriées.

Fixer des priorités et renégocier les dettes

Créez une feuille de calcul avec toutes les dettes en cours, en précisant quels sont les montants et à qui votre entreprise est redevable. Il est important que cette feuille de calcul contienne également les intérêts et les amendes afin que vous puissiez les comparer. Ayant la comparaison sous la main, voyez combien vous pouvez utiliser de votre entreprise pour payer mensuellement et aussi à ceux qui peuvent directement entraver votre entreprise, par exemple, la coupure de courant ou ne peuvent plus acheter chez un fournisseur. Après avoir défini vos priorités, renégociez les dettes qui présentent cette possibilité, en supposant un paiement mensuel que votre entreprise peut se permettre tout en payant les salaires, les impôts et les ressources essentielles. Privilégier les renégociations avec des durées prolongées et des taux d’intérêt plus bas. Dans certains cas, il devient moins cher de demander un prêt à faible taux d’intérêt et de rembourser toutes les dettes en une seule fois.

Réduire les dépenses

Avec un bon flux de trésorerie, vous serez en mesure de comprendre où va l’argent. Analysez calmement et divisez vos dépenses en deux listes : fixes et variables. Les dépenses fixes sont les factures d’eau et d’électricité, le salaire de l’employé ; tandis que les variables sont, par exemple, le remplacement du stock. Vérifiez ensuite quelles sont les dépenses réellement essentielles pour le maintien de votre entreprise. Tous les autres devraient être réduits, car la priorité est aux dettes. Économisez sur tout, des petites dépenses, comme les gobelets en plastique et les feuilles de papier, au loyer, en passant par les factures d’électricité, d’eau et de téléphone.

Attention à la défaillance

Votre entreprise est peut-être dans le rouge à cause de vos clients. Vous devez avoir un contrôle de la facturation des clients afin qu’ils ne soient pas oubliés. De plus, créez des moyens d’encourager le paiement à la date prévue, par exemple en accordant des rabais sur la lettre de change et en offrant des avantages aux clients adimplentes. Une autre idée consiste à toujours fixer les dates d’échéance aux premiers jours du mois, car la plupart des personnes et des entreprises paient leurs factures au début de chaque mois et donnent la priorité à celles qui expirent plus rapidement.

Les décisions sont drastiques

Les situations dramatiques appellent des solutions drastiques. Il peut s’agir de licenciements, de réductions importantes des dépenses, de changements de lieu. L’important est que vous et vos cadres soyez prêts à faire face à la situation comme il se doit. Certaines de ces solutions peuvent ne pas être agréables, mais se concentrent sur l’efficacité et les résultats qui peuvent être obtenus. C’est pourquoi il est important que les employés soient impliqués dans le processus. Sortir l’entreprise du rouge nécessite la mise en œuvre d’une série de changements au sein de l’entreprise ; des changements qui auront un impact sur la vie quotidienne des employés. Par conséquent, montrez à vos employés la situation de votre entreprise, montrez-leur que la participation de chacun à ce processus sera fondamentale. Donnez-leur la possibilité de présenter des idées qui contribueront au règlement des dettes ou même à la croissance des revenus de l’entreprise. Il est tout aussi important d’agir et de résoudre le problème que de tirer des leçons afin que cette situation ne se répète pas à l’avenir. Sortir une entreprise du rouge peut parfois être assez fatigant, mais considérez que c’est une occasion précieuse de tirer des leçons pour vous et votre entreprise.

Sortir entreprise rouge : ne pas sous-estimer les dysfonctionnements

Tout s’arrangera dans un mois, c’est passager, ce n’est pas si grave on s’en occupera plus tard. Il peut être tentant de prendre à la légère les maux dont souffrent son activité. Certes, il arrive que des problèmes soient annexes, mais dans tous les cas, vous serez toujours gagnant en prenant à bras le corps les difficultés qui peuvent potentiellement mettre en péril votre entreprise. Un problème qui n’est pas pris suffisamment au sérieux est un problème qui est généralement traité superficiellement. Ne vous voilez pas la face et acceptez les faits, vous aurez ainsi fait une partie du travail pour vous en sortir.

Etat des lieux des dépenses

Pour sauver une entreprise en difficulté, il faut nécessairement passer par la mise à plat de vos dépenses. Dans un premier temps, l’idéal est de reprendre toutes les dépenses que vous avez payées, puis de les mettre en ordre en les catégorisant dans un tableau récapitulatif. En plus de centraliser vos données, il vous permettra plus tard d’y voir plus clair quand vous essaierez d’identifier les frais anormaux. Repartez de vos relevés bancaires, ou exportez les données de votre logiciel de gestion si vous en avez un. Si vous avez du mal à visualiser la manière dont vous pouvez créer vos catégories.

Sortir entreprise rouge : bien s’entourer

Un chef d’entreprise impliqué peut avoir la tentation de tout vouloir régler tout seul et de prendre l’ensemble des responsabilités sur lui. Une des premières mesures à prendre pour redresser une entreprise en difficulté financière, c’est de faire appel à des personnes extérieures qui pourront vous aider sur des points spécifiques. En plus de vous libérer du temps pour vous concentrer sur ce que vous savez le mieux faire, ces tierces personnes sauront vous faire prendre du recul. Expert-comptable pour vous aider à remettre sur pieds votre gestion de trésorerie. Conseillers en gestion d’entreprise afin de retrouver une vue globale de votre activité et améliorer votre rentabilité. Mais si cette tâche vous semble trop compliquée et que vous avez peur d’aggraver la situation de l’entreprise, vous pouvez toujours faire appel au management de transition. Cela consiste à laisser un dirigeant expérimenté prendre les rennes de votre activité pour une durée déterminée. Du fait de sa grande expérience, il pourra déceler assez facilement les enjeux et problématiques de votre entreprise pour ensuite mettre en place des actions concrètes pour redresser la barre. Cependant, si cette solution est globalement très efficace, elle est relativement onéreuse, ce qui peut être rédhibitoire dans certains cas.

Sortir entreprise rouge : identifier les problèmes et leurs causes

Afin de sortir de la crise qui bouleverse votre activité, vous devez connaître avec précision la nature des problèmes : financiers, humains, organisationnels. Mais cela ne suffit pas, vous vous en doutez. Si vous décelez que votre entreprise rencontre des problèmes de trésorerie, vous devez remonter jusqu’à l’élément perturbateur : ventes trop basses, clients qui payent en retard, charges trop importantes… Bref tout ce qui a pu mettre votre entreprise en péril. Si vous avez déjà mis à plat les postes d’encaissements et de décaissements, l’analyse de ces derniers pour déterminer les anomalies peut se révéler très fructueuse. Vos 4 derniers mois ont été fastes grâce à de nouveaux clients mais vous ne retrouvez pas cette augmentation dans vos recettes ? Alors c’est peut-être que vous avez des factures en retard de paiement. Ou bien que cet argent supplémentaire est englouti dans des charges trop importantes, qui ne vous permettent pas d’atteindre votre seuil de rentabilité.. Dans un cas comme dans l’autre, vous devez suivre la piste jusqu’au bout : qui sont ces clients dont j’attends les paiements ? D’où viennent ces dépenses anormalement hautes ? Alors comment faire pour que cela cesse ? Vous pouvez aussi essayer de rendre l’exercice plus agréable en pensant à une enquête de détective.  Suivre la piste du malfrat en récoltant des indices qui vous permettront de procéder à son arrestation peut se révéler plus stimulant que chercher des erreurs dans un tableau financier de 200 lignes. N’hésitez pas non plus à réaliser un audit interne de l’entreprise. En analysant tous les points-clé de votre activité, vous êtes presque certain de déceler des problèmes. Vous pouvez demander l’aide de collaborateurs de votre entreprise pour vous épauler dans cette mission : ils auront surement une vision différente de la vôtre et pourront potentiellement identifier des dysfonctionnements que vous n’auriez pas remarqués. Mais si vous avez peur de passer à côté de trop d’éléments, n’hésitez pas à demander un audit externe de l’entreprise : dans ce cadre, des professionnels du domaine interviendront directement pour analyser en profondeur et mettre en lumière les points qui vous font défaut.