Les professions sont régies par deux catégories : d’une, celle qui regroupe les professions nécessitant les salons professionnels, également appelés foires commerciales. La deuxième est composée des professions qui peuvent s’en passer et s’étendre paisiblement sans se soucier d’une exposition. Les professions composant cette dernière catégorie semblent avoir considérablement diminué ces dernières années. Les salons professionnels représentent, en effet, une entreprise en soi et ne connaissent pas de ralentissement. Ceux qui se préparent à participer à un salon professionnel espèrent développer leur entreprise. Cependant, les résultats ne sont pas toujours à la hauteur des attentes. Avant d’acheter votre billet ou votre stand, vous devez donc vous poser quelques questions.

Cible : Qui voulez-vous principalement, rencontrer au salon ?

Le principal objectif d’une participation à un salon est généralement d’élargir son réseau professionnel. Pour déterminer la commodité de l’offre, il est toutefois bon de préciser les exposants et professionnels auxquels vous souhaitez vous adresser. Ceux qui produisent des biens voudront probablement contacter les responsables des achats ou les sociétés de distribution au salon. Pour ceux qui offrent un service complémentaire, comme la promotion, des marques individuelles seront les interlocuteurs les plus intéressants. Vous devez donc passer par leur stand. Pour savoir si un salon professionnel vous convient, il peut être utile de consulter la liste des exposants des éditions précédentes. Si les partenaires commerciaux les plus recherchés ont participé à l’événement au cours des années passées, il est raisonnable de penser qu’ils y loueront à nouveau un stand. Il est également important de savoir dans quel contexte les interlocuteurs vont se rencontrer une fois arrivés au salon professionnel. L’interaction que vous avez dans le cadre d’une réunion ou d’une conférence, par exemple, est très différente de ce à quoi vous pouvez vous attendre dans une session de speed meeting.

Etes-vous dans la peau d’un exposant ou d’un visiteur ?

Tous les salons offrent la possibilité de choisir entre différents forfaits. Ils s’étendent du simple ticket d’entrée à la base de données officielle, jusqu’à l’achat de stands d’exposition et d’espaces privilégiés tels que des vitrines et des événements. Le choix doit, bien entendu, être déterminé par le résultat que vous souhaitez obtenir auprès de vos prospects et des autres professionnels présents. Si, par exemple, vous lancez un produit totalement nouveau sur le marché, un salon professionnel est l’occasion d’envisager un investissement promotionnel. Sur votre stand, vous donnerez à votre marque le plus de visibilité possible, en louant un stand ou en organisant un événement dans le cadre du salon. Il est toutefois important de souligner que toute personne participant à cet événement professionnel représente réellement l’entreprise et son image auprès des prospects et des exposants. Qu’il s’agisse d’un seul employé, du PDG ou de toute l’équipe : chaque élément de votre présence se reflétera, positivement ou négativement, dans l’entreprise. Pour cette raison, il est préférable de sélectionner les membres de l’équipe qui ont les meilleures compétences en matière de communication. Pour en tirer le meilleur parti, comme dans toute entreprise, il est bon de répartir les tâches. Si le vendeur rencontre des clients potentiels, il est bon qu’un administrateur garde une trace de toutes les réunions et établisse l’ordre du jour au jour le jour. 

En tant que visiteur, vous n’avez rien d’autre à préparer à part votre ticket d’entrée et vos notes. Avant de venir, le mieux serait de s’établir un mini objectif pour que le salon ne soit pas une visite inutile et onéreuse. Profitez de cette opportunité pour vous forger une réputation auprès des diverses enseignes que vous aurez l’occasion de rencontrer parmi les divers participants.

Se préparer : programmer ou improviser ?

Vous vous demandez sûrement si la bonne stratégie à adopter pour ce genre d’événement professionnel est de programmer ou d’improviser. La réponse est simple : planifiez toujours afin de minimiser le temps perdu et les pertes financières.  Dans le cas contraire, vous vous retrouverez en vacances beaucoup plus chères et moins amusantes que d’habitude. Avant de vous inscrire à un salon professionnel, il est bon de rassembler le plus d’informations possible sur les exposants que vous souhaitez approcher. Étudiez leurs activités et leurs rôles et objectifs, si possible, contactez-les à l’avance pour prendre des rendez-vous précis. Pensez également aux futurs clients que vous souhaitez acquérir. Des heures libres peuvent être consacrées à la visite du salon. Vous ferez connaissance avec les autres exposants tels que les collègues et les concurrents. Des labels de disques aux producteurs agricoles, des agences de publicité aux constructeurs automobiles, il n’y a pas de zone de production qui puisse se passer de ce grand événement professionnel annuel. Toutes les forces du marché s’y rencontrent et y façonnent les stratégies futures. Pour jouer un rôle de premier plan dans votre secteur, il est essentiel d’arriver bien préparé.