Savez-vous ce qu’est une partie prenante et pourquoi elle est super importante ?

La partie prenante est fondamentale pour les entreprises de tous les segments. Comprenez mieux ce terme dans ce poste. Le monde de l’entreprise est rempli de termes qui lui sont propres. Même en parlant l’anglais et d’autres langues, il est parfois difficile de se tenir au courant de toutes les terminologies et de tous les concepts. Toutefois, cette compréhension est très importante pour ceux qui ont l’intention de faire carrière dans les affaires et l’entrepreneuriat.Acteur est l’un des termes qui suscitent généralement de nombreux doutes. Et il est fondamental de comprendre ce qu’est une partie prenante, car c’est un facteur très important pour le succès d’une entreprise.

Qu’est-ce qu’une partie prenante ?

La partie prenante est un stratégique public. Nous pouvons comprendre cette expression comme décrivant une personne ou un groupe qui a un intérêt dans une entreprise, une industrie ou un service particulier. Le terme a été proposé par le philosophe Robert Edward Freeman, et est de plus en plus utilisé dans le contexte des entreprises.

L’expression est composée de deux mots en anglais : stake, qui signifie intérêt, risque ou participation ; et holder, qui signifie celui qui possède. La partie est donc celle qui a un intérêt ou une participation dans l’entreprise, qu’il s’agisse d’un individu ou d’un groupe.

Ce terme est souvent utilisé dans les domaines de la communication, de l’administration et des technologies de l’information. Sa fonction est de désigner les personnes et les groupes les plus importants pour un projet : la partie intéressée.

Quelle est la différence entre partie prenante et actionnaire ?

Il est très fréquent qu’il y ait confusion entre ces deux termes. En plus d’être similaires sur le plan orthographique, elles ont également des significations approximatives, bien que complètement différentes.

Le terme “actionnaire” désigne un autre type de groupe qui a des intérêts dans les orientations prises par une société – les actionnaires. Le terme est composé des mots anglais : share, qui signifie partie ou division, également utilisé pour les actions ; et holder, dont nous avons déjà examiné la signification.

De cette manière, la prise de décision stratégique au sein d’une entreprise peut être guidée par les intérêts de ces deux groupes : les parties prenantes et les actionnaires. Ce choix détermine le modèle d’entreprise qui est élu.

-Les acteurs de l’entreprise Modelo

Ce modèle commercial a émergé au cours des dernières décennies. L’entreprise y est considérée comme une organisation sociale, qui doit apporter une sorte de bénéfice à toutes les parties prenantes – stakeholders.

Elle est connue comme un modèle de responsabilité sociale. Le bénéfice réalisé par l’entreprise est divisé proportionnellement, en fonction de la participation de chaque groupe : propriétaires ou actionnaires, clients, fournisseurs, employés, entre autres.

Une caractéristique frappante de ce modèle commercial est qu’il ne donne pas seulement la priorité au profit et au développement financier. Les actions de l’entreprise visent à apporter une valeur ajoutée à la société, à promouvoir le bien-être de ses employés ou à contribuer à l’avancement du secteur dans son ensemble.

-Modèle d’entreprise des actionnaires

Ce modèle a été utilisé presque exclusivement pendant toute l’ère industrielle, et son objectif principal est d’assurer la rentabilité pour les actionnaires. L’entreprise est considérée comme une entité économique, qui n’a aucune responsabilité sociale.

Quelle est l’importance des parties prenantes pour une entreprise ?

Maintenant que vous avez mieux compris ce que sont les parties prenantes, il est temps de réfléchir à l’importance de ces groupes ou personnes pour une entreprise.

L’identification et la compréhension des parties prenantes peuvent donner une vision beaucoup plus large des processus d’une entreprise. Grâce à eux, il est beaucoup plus facile pour les planificateurs de comprendre comment l’entreprise peut s’améliorer, comment les processus peuvent être optimisés et comment garantir des avantages à toutes les parties concernées. Les consommateurs, par exemple, sont de plus en plus exigeants. Les entreprises qui ne visent que le profit de leurs actionnaires sont de moins en moins bien vues, la préférence du public devenant de plus en plus consciente des aspects sociaux et économiques.

Lorsque les acteurs d’un projet sont identifiés à un stade précoce, il est plus facile d’évaluer les contraintes, les risques et les exigences qu’ils impliquent. C’est fondamental pour prendre des décisions plus efficacement.

Exemples de parties prenantes dans une entreprise

L’identification des parties prenantes d’une entreprise, d’un commerce ou d’un projet est fondamentale pour la planification stratégique. Pour vous aider dans cette tâche, nous avons séparé quelques exemples pratiques de parties prenantes. Vérifiez-les :

Tous ces groupes peuvent influencer les performances d’une entreprise de manière positive ou négative. C’est pourquoi il faut toujours les prendre en considération. L’identification des parties prenantes est un élément essentiel du lancement de tout projet !

Types de parties prenantes.

Il existe de nombreux exemples de parties prenantes. Après tout, le terme englobe tout groupe ou toute personne qui a un intérêt dans un projet particulier ou qui prend des risques avec celui-ci. Pour faciliter la compréhension et l’identification des parties prenantes, elles ont été divisées en deux types : internes et externes.

Consultez une explication plus détaillée de chacun d’eux, ainsi que quelques exemples, pour dissiper vos doutes :

-Parties prenantes internes.

Les parties internes sont celles qui ont une certaine affiliation formelle avec l’entreprise. C’est-à-dire qu’ils incluent :

-Parties prenantes externes.

Ce sont ceux qui, bien que directement concernés par la direction des projets de l’entreprise en question, n’ont aucune affiliation avec elle. Par exemple :

-Autres types d’acteurs

Certains théoriciens signalent également d’autres classifications pour les parties. Ces classifications sont basées sur certains attributs :

-Légitimité, influence et urgence.

Il existe également certaines classifications basées sur la légitimité (le degré d’officialité et d’organisation du groupe), l’influence (le degré d’interférence du groupe dans le projet) et l’urgence (le degré d’intérêt du groupe pour le projet) :

Acteur arbitraire : est celui qui a une légitimité mais qui n’a pas le pouvoir d’influencer l’entreprise ou de revendiquer l’urgence. Ils ont tendance à être plus réceptifs.

Acteur dormant : est celui qui a le pouvoir d’imposer sa volonté à l’organisation, mais qui n’a ni légitimité ni urgence, ce qui limite son interaction avec le projet.

-Partie prenante demanderesse.

L’attribut le plus important de cette partie est l’urgence. Sans pouvoir et sans légitimité, sa capacité à influencer le projet est limitée, mais doit être surveillée.

Acteur dominant : C’est lui qui a son influence dans l’entreprise assurée par la légitimité. Il attend beaucoup d’attention de la part de l’entreprise.

Acteur dépendant : c’est celui qui a l’urgence et la légitimité, mais qui dépend du pouvoir d’un autre acteur de prendre en compte ses demandes.

-Partie prenante définitive.

Lorsque la partie a le pouvoir et la légitimité, elle est configurée comme définitive. Elle peut également démontrer l’urgence. Dans ce cas, l’entreprise doit prêter une attention particulière à ce groupe.

Acteur dangereux : Lorsqu’il y a pouvoir et urgence, mais pas de légitimité, ce qui existe est un acteur coercitif et éventuellement violent pour l’organisation.

Comment identifier et impliquer les parties prenantes d’une entreprise ou d’un projet.

L’identification des parties est l’une des premières étapes de la planification d’un projet d’excellence. Maintenant que vous comprenez mieux ce que sont les parties et les différents types auxquels elles sont classées, il est temps d’apprendre à les identifier efficacement dans chaque projet.

Tout d’abord, vous devrez identifier les principales parties. Ce sont ceux qui sont directement touchés par le projet ou qui ont la plus grande influence sur le processus de décision.

Par exemple : imaginez que le projet créé est le canalisation d’une rivière. Dans ce cas, les principales parties  sont la communauté qui sera affectée par les travaux et les organismes publics qui ont un droit de veto sur ceux-ci.

Une fois que les principaux acteurs ont été définis, il est temps de lancer le processus d’identification. Suivez ces étapes simples pour ne rien oublier :

1 : Liste de toutes les parties prenantes possibles.

Le brainstorming est une excellente technique à utiliser à ce stade de l’analyse. Ici, peu importe l’intérêt ou l’influence que le groupe peut exercer sur le projet : l’idée est simplement de dresser une liste de toutes les parties intéressées qui vous viennent à l’esprit.

Il est également intéressant d’inclure dans cette phase une étude de marché et un analyse comparative avec la concurrence, en impliquant le plus grand nombre de personnes possible. Plus vous étudierez de points de vue, plus vous aurez de données pour définir correctement les parties.

2 : Comprendre l’intérêt de chaque partie prenante.

Maintenant que vous disposez d’une liste complète des parties concernées par le projet, il est temps d’évaluer vos intérêts. À ce stade, vous devez examiner les effets du projet pour chaque groupe. Il peut être plus facile de diviser la liste en deux parties : les impacts positifs et négatifs du projet.

Ce processus est important pour évaluer la faisabilité du projet, ainsi que pour identifier très tôt les obstacles éventuels et élaborer des stratégies pour les surmonter. Voici quelques questions qui vous aideront à ce stade de l’identification des parties :

3 : Identifier le degré d’influence de chaque partie prenante.

L’influence est comprise comme le niveau de capacité à faire avancer ou à paralyser votre projet que possède chaque partie . Maintenant, vous savez qui ils sont et ce qu’ils veulent. Il est temps de déterminer dans quelle mesure ils peuvent intervenir efficacement dans l’efficacité de votre projet.

Le côté droit du quadrant est celui où vous devez concentrer vos efforts de communication. Surtout dans le quadrant supérieur droit, qui a une grande influence et un grand intérêt pour le projet. Ce sont ces personnes qui ont le pouvoir de tirer parti de vos efforts ou de les bloquer.

4 : Classer les parties prenantes par ordre d’importance.

Maintenant que vous comprenez mieux qui sont les parties qui ont la capacité d’influencer votre projet et quels sont les intérêts de chacune d’elles, il est temps de les classer par ordre d’importance.

Les plus importants sont ceux sur lesquels les efforts de communication doivent se concentrer. Soit pour réduire la probabilité que les parties ayant une grande influence et un faible intérêt pour le projet causent des problèmes, soit pour renforcer la collaboration de ceux qui ont un intérêt dans le projet.

La classification peut se faire par le biais de la matrice ou d’un autre système de notation, selon votre confort. L’important est d’organiser clairement les parties . Certaines entreprises utilisent même certains profils et catégories pour déterminer l’importance des parties .

Principaux conseils pour identifier les parties prenantes d’une entreprise ou d’un projet

Pour compléter ce guide, nous avons préparé quelques conseils clés pour identifier avec succès vos principales parties prenantes. Elles se fondent sur les erreurs les plus courantes commises par les entreprises lorsqu’elles désignent leurs parties prenantes. Ces erreurs peuvent causer des problèmes importants à l’avenir, et devraient toujours être évitées.

Consultez les conseils suivants :

1 : Brainstorming, aucune idée n’est écartée.

Il est essentiel qu’au cours de la phase de brainstorming, divers secteurs de l’entreprise participent et que les idées ne soient pas écartées. Même les groupes les moins influents doivent être pris en compte.

Il est courant que certains groupes soient exclus du processus de classification pour gagner du temps, mais cela peut être une décision risquée. Dans le monde de l’entreprise, tout est très dynamique. Une partie qui semblait sans importance peut devenir essentielle à un projet dans le futur.

2 : Classification, organisation et listes.

L’évaluation des parties peut être un long processus, mais il est essentiel d’identifier qui est le plus important et où les efforts de communication de l’entreprise doivent être concentrés.

Idéalement, un type de classification standardisé devrait être déterminé et utilisé pour tous les projets. Dans cet article, vous trouverez plusieurs suggestions de regroupements et de méthodes de classification. Votre entreprise peut adopter l’une d’entre elles ou développer sa propre terminologie. L’important est de toujours être organisé.

3 : Négligence des parties prenantes externes.

Une erreur très courante consiste à penser que les parties externes ont moins d’influence sur les projets de l’entreprise. Cela ne pourrait pas être moins vrai. N’oubliez pas que parmi eux se trouvent les fournisseurs, le gouvernement et les clients. Ce ne sont là que trois exemples de groupes qui doivent toujours être pris en considération, même s’ils n’ont pas d’affiliation avec l’entreprise.

Conclusion.

L’identification des parties d’une entreprise, d’un commerce ou d’un projet est une phase fondamentale de la planification stratégique dans tout secteur. Il s’agit des groupes ou des personnes qui sont intéressés ou qui seront touchés par le projet, et qui doivent donc toujours être pris en considération.

L’intérêt porté aux parties est relativement nouveau dans le monde des entreprises. À l’ère industrielle, il était courant que les entreprises fassent des efforts et se concentrent uniquement sur les avantages offerts aux actionnaires. Aujourd’hui, avec l’évolution des méthodes de consommation et avec les entreprises qui assument un rôle de plus en plus social, il est important de faire une analyse plus complète des groupes concernés par les projets et les politiques des entreprises.

L’identification des parties peut être très utile à la prise de décision. Elle permet d’avoir une vision plus large des avantages, des risques et des alliés de certains projets. Cela permet de trouver des solutions aux problèmes avant même qu’ils n’apparaissent, ce qui rend tous les processus beaucoup plus efficaces. En outre, les partenariats avec les parties qui ont des intérêts dans les projets peuvent être la clé du succès d’une entreprise.