Scroll to Content

Suite du compte rendu de la conférence du printemps de l’entrepreneuriat : voici les 7 erreurs à éviter qui se sont dégagées de la séance de questions-réponses d’après la première table ronde.

Erreurs

Lancer son entreprise, un parcours semé d’embûches

1)      Ne pas prendre le business plan à la légère : il faut être réaliste, voire parfois savoir être pessimiste. Le business plan est utile pour communiquer sur le projet à l’extérieur autant que pour fixer ses idées.

2)      S’entourer le plus rapidement possible. Ne vous dites pas « je parlerai du projet autour de moi quand il tiendra la route » : s’entourer vous aidera à faire en sorte qu’il tienne la route !

3)      Dans la même optique, éviter l’isolement. De nombreux réseaux d’entrepreneurs sont disponibles, la dépression est trop vite arrivée !

4)      Ne pas se focaliser sur le choix des statuts. C’est loin d’être la première question à se poser ! Une fois l’idée et le projet fixés, le choix sera plus facile. Il est utile de prendre conseil (auprès d’un professeur de droit, ou d’un organisme d’accompagnement).

5)      Ne pas négliger son réseau. Pour trouver des clients, un associé, de l’aide ou des conseils, le réseau et les connaissances sont les plus efficaces. Cela rejoint le point numéro 2 : parlez de votre projet autour de vous !

6)      Ne faites pas toujours confiance aux « pros » qui vous conseillent. Écoutez-les, mais fiez vous à votre intuition. Ces « pros » peuvent se tromper, manquer d’ouverture d’esprit, ou pire, tenter de profiter de vous. À l’inverse, ne sombrez pas dans la mégalomanie la plus totale et ne devenez pas paranoïaque. Le vrai mal, c’est l’abus !

7)      Ne pas se laisser décourager par le manque de fonds. Commencez petit, testez votre idée à échelle réduite, une fois l’idée validée et la certitude de son potentiel acquise, vous trouverez l’argent si vous suivez le bon cheminement (dont je reparlerai dans mon prochain article).

Pour finir, une citation de Frédéric Mugnier (co-fondateur de FAGUO) : « Vous allez en faire plein des conneries, rebondissez dessus, c’est la clé ! »