Scroll to Content

Les travailleurs indépendants peuvent choisir entre différents statuts : auto-entrepreneur, entreprise individuelle, SARL… Le portage salarial est une combinaison entre le salariat et l’entreprenariat. Il permet d’une certaine façon de profiter des avantages liés aux deux statuts. Découvrez 5 raisons d’opter pour ce statut.

Portage salarial : un premier pas vers l’entreprenariat

Nombreux sont les individus qui souhaitent se lancer dans l’entreprenariat. Hélas, l’aventure est parfois semée d’embuches. Aujourd’hui, des alternatives existent. Une société de portage salarial offre l’opportunité de bénéficier d’un statut hybride. Vous n’êtes ni totalement salarié, ni entrepreneur. Cette pratique est strictement encadrée par la loi. Ainsi, il existe des des conventions collectives régissant cette activité. Le salarié bénéficie d’un contrat de travail et d’un contrat de mission. Dans de nombreux secteurs, notamment liés aux métiers digitaux, la demande est forte. Les individus souhaitant se lancer en tant qu’auto-entrepreneur doivent faire face à de nombreux freins. Ces contraintes sont d’ordre administratif, financier ou encore social. Pour pallier à cela, le portage salarial promet des aménagements très intéressants.

Les atouts combinés du salariat et de l’entreprenariat

Ce statut particulier offre des avantages, notamment en matière de couverture sociale. Il permet également de profiter d’une certaine liberté. Ainsi, chaque salarié porté définit lui même ses conditions de travail : temps, rémunération… Pourvoir bénéficier des mêmes avantages sociaux qu’un salarié classique, tout en profitant des atouts de l’entreprenariat, c’est la définition du portage salarial. En effet, les entrepreneurs doivent souscrire à des assurances spécifiques afin de bénéficier de garanties sociales telles que l’assurance chômage, la prévoyance ou encore la sécurité sociale. Ce n’est pas le cas pour les salariés portés qui profitent des pleins droits des salariés classiques. Cependant, dans le cadre du portage salarial, c’est au salarié qu’incombent les cotisations liées aux charges sociales.

Une indépendance retrouvée

Outre les garanties sociales qu’offre le portage salarial, l’indépendance en est le principal atout. C’est d’ailleurs pour bénéficier de cet avantage que de nombreux travailleurs en freelance choisissent de se tourner vers ce statut. Ainsi, il offre la possibilité de travailler en toute liberté selon les modalités de son choix. Heures de travail, temps libre, lieu de travail, le mot d’ordre est flexibilité. Un salarié porté peut également fixer librement ses honoraires. Il peut travailler avec les clients qu’il veut, de l’endroit qu’il souhaite, et aux honoraires de son choix. Il peut par exemple choisir de travailler à partir de chez lui, ou bien opter pour un espace de coworking. Il a la possibilité de prendre des jours de congé librement, choisir de ne travailler que le matin, profiter de ses proches et de ses loisirs… Pour les personnes ayant des contraintes liées à leur vie personnelle, cela permet de travailler de manière flexible en ajustant ses horaires de travail. En effet, de nombreuses personnes doivent renoncer à leur emploi face à des contraintes personnelles telles que la vie avec des enfants en bas âge. Enfin, le salarié porté n’a aucun supérieur hiérarchique. Naturellement, cela exige une grande autonomie.

Des contraintes administratives limitées

L’entreprenariat s’accompagne d’un lot de contraintes administratives souvent redoutées par les indépendants. Les tracas commencent dès la création de l’entreprise. En fonction du statut juridique choisi pour la société, les tâches administratives peuvent être plus ou moins importantes. D’autres contraintes administratives sont évitées : la tenue de la comptabilité, les déclarations fiscales, les changements de statuts de l’entreprise… Le portage salarial est la solution idéale pour gagner un temps précieux. La seule obligation est de déclarer ses frais professionnels mensuels ainsi que ses heures travaillées. Le statut de salarié porté permet de travailler sereinement, sans se préoccuper de tâches administratives contraignantes. Cela évite également des coûts parfois importants. De nombreux travailleurs indépendants choisissent de sous-traiter la comptabilité de leur entreprise. Bien entendu, cela représente un coût non négligeable.

Un accompagnement individuel personnalisé

Le portage salarial permet aux travailleurs de bénéficier d’un accompagnement personnalisé, mais aussi de développer un réseau important. La société de portage peut proposer des formations pour ses salariés afin de leur permettre de renforcer leurs compétences. Le salarié porté peut également profiter d’un réseau réunissant d’autres professionnels. L’objectif de ce réseautage est de s’entraider et de partager des informations utiles. Pour amener les salariés à trouver de nouvelles missions, les sociétés de portage organisent parfois des évènements dédiés à la rencontre entre clients et entrepreneurs. Finalement, le portage salarial permet de bénéficier des avantages combinés du statut de salarié et de travailleur indépendant. Sécurité, accompagnement, mais aussi liberté et autonomie permettent de définir ce statut particulier.