Scroll to Content

La majorité des entreprises qui aspirent à un développement important désirent s’implanter sur le marché international. Pour atteindre une expansion universelle, le chemin ne manque pas d’embuches. Pour cette raison, il va falloir élaborer une stratégie efficace et s’y tenir pendant plusieurs années. Dans cet article, nous allons vous présenter 4 étapes clés pour atteindre ce niveau de croissance.

Etape 1 : Evaluer le potentiel de développement de l’entreprise

Dans un premier temps, il convient d’effectuer une évaluation pointue de la capacité de votre entreprise à atteindre une expansion internationale. Cette démarche doit être réalisée bien avant l’étude du marché. Vous devez savoir d’emblée si votre business obéit aux normes internationales et s’il est susceptible d’attirer une clientèle à l’étranger. Pour cela, une introspection s’impose. En tant que chef d’entreprise, pensez-vous que votre entreprise est prête à se lancer ? Seriez-vous en mesure, vous et vos équipes, à augmenter votre production, à fournir des produits et services à la hauteur des attentes d’une cible étrangère en termes de qualité ? Comment comptez-vous tenir face à vos concurrents ? Comment procèderez-vous pour vous démarquer ? En effet, pour s’imposer sur le marché international, vos ressources humaines doivent être capables d’assurer l’exportation et de mettre en place une stratégie de gestion administrative complexe, du moins au début. Vient ensuite la question de la disponibilité des fonds. Examinez bien votre situation financière en tenant compte de l’importance d’un fonds de roulement. Tous ces éléments n’excluent pas une évaluation minutieuse des services et produits. Votre entreprise, qu’elle soit commerciale, fiduciaire, immobilière ou autre, doit appliquer les mêmes règles de succès qui ont permis sa réussite locale.

Etape 2 : Examiner les barrières réglementaires

Cette étape puise ses fondements dans une étude incontournable du marché. Les grandes entreprises locales qui ont relevé le défi de s’imposer à l’étranger sont toutes passées par là. Plus compliquée à l’international qu’à l’intérieur du pays, l’étude doit rassembler un certain nombre de documents en vue de mieux comprendre les exigences du marché dans d’autres pays et d’autres continents. Cela vous permettra de saisir le potentiel de votre expansion et les éléments constitutifs du marché cible. Au bout de cette analyse, vous découvriez ce qu’on appelle « les barrières réglementaires » qui incluent des contraintes commerciales, physiques mais aussi écologique au niveau des transactions. Pour réussir, vous devez être en phase avec les pratiques locales et créer un écart concurrentiel palpable qui définit votre marque. Cette démarche conduirait inéluctablement vers une prise de conscience de la complexité des procédures, de leur longueur, des déclarations fiscales et des tracas des opérations requis pour la gestion administrative. Vous pouvez considérer que vous êtes sur la bonne voie si vous arrivez à adapter votre offre aux exigences du pays ou du contient à travers une communication efficace qui met l’accent sur les prestations liées au produit proposé.

Etape 3 : Créer une stratégie de prospection

La réussit de votre implantation dépend aussi de la stratégie de prospection que vous allez déployer : une stratégie ayant pour but de lever le voile sur les pratiques fiscales, juridiques et logistiques utilisées dans le pays de destination. En brillant chef d’entreprise, vous allez devoir aborder différentes problématiques à commencer par les formalités douanières, les risques de transport, la mise en place de conditions de vente et la rédaction de contrats. Des cabinets comptables disposant des compétences nécessaires dans ce domaine peuvent vous aider à réaliser ces tâches rapidement et efficacement. Par ailleurs, en fonction de vos budgets et des efforts que vous seriez en mesure de fournir, vous seriez amené à choisir un canal de vente spécifique. Au début, l’un des canaux privilégiés par les entrepreneurs à succès n’est autre que la vente directe. Si elle rassemble autant de business, c’est parce qu’elle permet de prospecter les clients sans intermédiaire. Vous conservez ainsi une maîtrise totale de votre enseigne, de votre image de marque et les outils marketing utilisés. Pour y parvenir, vous devez toutefois vous rendre aux salons, créer un bureau sur place ou une filiale à l’étranger.

Etape 4 : Sécuriser le développement de l’entreprise

Ce que vous devez comprendre, c’est que l’expansion internationale de votre entreprise comprend des risques non négligeables. Plusieurs sociétés se sont lancées dans ce créneaux garantissant aux entreprises qui souhaitent s’implanter à l’étranger une sécurité optimale, pour elles et leurs clients. Elles offrent un service de recouvrement et la possibilité de souscrire à une assurance spécialement conçue pour protéger les sociétés en développement en cas d’échec.