Introduite avec la loi n. 221/2012, la start-up innovante est un type de société par actions caractérisée par une forte propension à l’innovation technologique du produit ou du service qu’elle offre.

Dans ce contexte, voici une analyse en détail de ce que sont les start-up innovantes et si votre entreprise remplit les conditions nécessaires pour adopter ce statut.

Qu’est-ce que les start-ups innovantes ?

Les start-ups innovantes sont des sociétés par actions résidant en Italie ou dans un autre pays de l’UE mais ayant une production ou une succursale en Italie, dont le but principal est la production, le développement et la commercialisation de services ou de produits innovants à haute valeur technologique.

Les startups innovantes ont été créées pour promouvoir le développement technologique national et encourager la création d’emplois spécialisés en Italie, en attirant des talents et des capitaux de l’étranger.

La S.r.l. peut obtenir le statut de startup innovante S.r.l.s., S.p.A. et S.a.p.a., également constituées en sociétés coopératives. Les partenariats sont donc exclus.

Comment créer une startup innovante : exigences

Pour s’inscrire dans la section du registre des entreprises réservée aux startups innovantes, l’entreprise doit remplir les exigences suivantes:

  • Ne doit pas dépasser 60 mois à compter de la date de demande du statut de startup innovante ;
  • À partir de la deuxième année, la valeur totale de la production annuelle ne doit pas dépasser 5 millions d’euros ;
  • Ne distribue pas et n’a pas distribué de bénéfices ;
  • Elle ne résulte pas d’une fusion ou d’une scission de sociétés, ni de la vente d’une société ou d’une branche d’activité. L’objet social exclusif ou prédominant doit être le développement, la production et la commercialisation de produits ou de services innovants à haute valeur technologique.

Le contenu innovant de l’entreprise doit également être identifié par au moins une des mentions suivantes :

Les dépenses de R&D sont égales ou supérieures à 15 % du chiffre d’affaires et des coûts annuels de l’entreprise. De cette catégorie de coûts, ceux relatifs à l’achat et à la location de biens immobiliers sont exclus, tandis que les coûts de développement (tels que les essais, le prototypage de produits/services et l’élaboration de plans d’entreprise), les coûts d’incubation, les coûts bruts du personnel et des consultants internes et les frais juridiques relatifs à la propriété intellectuelle doivent être considérés comme tels.

  • Le personnel est composé d’au moins 1/3 de chercheurs ou de doctorants d’universités italiennes ou étrangères, ou de diplômés qui, depuis au moins trois ans, exercent des activités de recherche certifiées ; ou d’au moins 2/3 d’associés ou de collaborateurs titulaires d’un master.
  • La société est propriétaire, dépositaire ou licenciée d’un brevet enregistré (brevet industriel) ou propriétaire d’un programme informatique original enregistré (logiciel) au Registre public spécial des programmes informatiques (SIAE).

Pourquoi créer une start-up innovante : avantages et facilités

Si l’entreprise remplit les conditions énumérées ci-dessus, il est possible de s’inscrire dans la section réservée aux start-up innovantes du registre du commerce et de bénéficier d’avantages et de simplifications bureaucratiques (valables pendant 5 ans), notamment :

  • Possibilité de remplir l’acte d’incorporation en ligne et de l’authentifier par une signature numérique à l’aide de l’assistant sur http://startup.infocamere.it/atst/compile, sans frais de notaire ;
  • Exemption du paiement du droit de timbre et des frais de secrétariat pour l’inscription dans la section spéciale du registre du commerce et de la taxe annuelle due à la Chambre de commerce ;
  • Réglementation du travail à grande échelle, avec des contrats de personnel de 6 mois minimum et 36 mois maximum, après quoi seul un renouvellement de 12 mois supplémentaires sera possible. À la fin des 48 mois, il sera possible de travailler exclusivement sur des contrats permanents dans la start-up innovante ;
  • Possibilité de rémunérer les salariés au moyen de fonds propres ou d’actions de l’entreprise, possibilité d’accéder au crowdfunding en ligne pour lever des capitaux et accès simplifié, direct et gratuit au Fonds central de garantie ;
  • Avec la loi de finances pour 2017, des incitations fiscales ont été introduites pour ceux qui investissent dans des start-ups innovantes : pour les personnes physiques, une déduction IRPEF de 30%, pour les personnes morales, une déduction d’impôt sur le revenu de 30% pour les besoins de l’IRES ;
  • Ajustements pour l’achat de logiciels et de machines (suramortissement 140 suramortissement 250%) ;
  • Crédit d’impôt pour les dépenses de recherche et développement, d’un montant maximum de 300 mille euros, à indiquer dans la déclaration d’impôt et à utiliser comme compensation ;
  • Possibilité d’internationalisation et de mise en relation avec des investisseurs potentiels grâce au soutien de l’ICE.

Il faut vous rappeler que le statut de startup innovante doit être renouvelé tous les 6 mois, le 30 juin et le 31 décembre (et en tout cas dans les 30 jours suivant le dépôt des états financiers en fin d’année), en mettant à jour les données fournies au moment de l’inscription au registre spécial et en confirmant le maintien des exigences.

Une jeune entreprise innovante vaut-elle la peine ?

Si votre entreprise répond aux exigences énumérées ci-dessus, l’adoption du statut de jeune entreprise innovante vous garantira des bénéfices. Enfin et surtout, l’inscription de votre entreprise dans un registre public et librement consultable des entreprises innovantes, qui vous aidera à promouvoir votre entreprise et facilitera la mise en relation avec des investisseurs potentiels.

Mon entreprise a plus de 5 ans mais répond à ces exigences, ai-je des options ?

Oui. Le décret-loi 3/2015, “Investment Compact”, a introduit un nouveau type d’entreprise, la “PME innovante”, qui garantit la plupart des avantages et des simplifications réservés aux start-ups également aux entreprises établies depuis plus de 5 ans qui répondent à certaines exigences.