Scroll to Content

Envisagez-vous depuis un moment d’ouvrir une franchise alimentaire ? Qu’il s’agisse d’une épicerie, d’une supérette, ou d’un commerce spécialisé dans le bio, le chocolat ou le vin, ce type de magasin devrait attirer les consommateurs, étant donné que les Français dépensent 3600 euros par année pour leur alimentation, soit environ 20% de leur budget. Voici un aperçu de comment se lancer en affaires dans ce marché concurrentiel, qui offre encore de nombreuses opportunités aux nouveaux investisseurs.

Quels sont les critères nécessaires pour créer une franchise alimentation ?

La bonne nouvelle est que vous n’avez besoin d’aucun diplôme en particulier pour créer et gérer une franchise alimentation. Dans ce segment de marché de commerces spécialisés en alimentation, on distingue tous les profils d’entrepreneurs, peu importe leur niveau d’études.

Une particularité des franchises commerce en alimentation est que ce secteur est fortement réglementé. Par conséquent, il importe d’accumuler des connaissances et de se familiariser avec le savoir-faire à maîtriser, avant de lancer un tel projet professionnel.

Les normes d’hygiène s’avèrent particulièrement strictes, surtout en ce qui a trait à l’aménagement des locaux et aux températures de conservation des denrées.

En ce qui concerne la vente d’alcool, une licence de vente doit être réclamée à la mairie. Toutefois, ce permis d’exploitation n’est octroyé qu’après avoir complété une formation portant sur les devoirs de l’entrepreneur. Ce permis est valable pendant une période de 10 années.

Vous aurez également à vous familiariser à propos des normes d’accessibilité aux personnes handicapées. La franchise magasin d’alimentation est classée dans la cinquième catégorie d’établissements recevant du public, ce qui signifie que plusieurs conditions et équipements doivent être fournis, notamment une rampe d’accès, du mobilier adapté, et plusieurs autres considérations que vous devriez connaître et respecter. Une non-conformité à ces normes peut mener à une amende allant jusqu’à 45,000 euros.

Plusieurs autres éléments doivent être considérés avant d’ouvrir une franchise magasin dans ce segment de marché. Visitez https://ac-franchise.com/ pour découvrir les franchises alimentaires disponibles.

L’immatriculation de son activité

Après avoir fixé votre choix de franchise, vous aurez plusieurs formalités administratives à compléter. Remplissez les documents en vous adressant au CFE de votre département, puis déposez les pièces justificatives demandées.

Dépendamment du statut de votre commerce, (SASU, SAS, SA, ou SARL), vous pourriez rencontrer des démarches plus complexes et plus longues.

Lorsque le dossier complet a été fourni au CFE concerné, vous aurez ensuite à publier une annonce légale pour officialiser l’existence de votre projet. Suite à cette démarche, votre franchise commerce pourra demander une immatriculation auprès du Registre du commerce et des sociétés.